red-hair
Coloration | Colorations rousses

Coloration rousse : au cœur des tendances

Le mot “roux” désigne une palette de couleurs extrêmement variée, de l’auburn chaleureux à l’orange flamboyant. Auparavant, devenir rousse nécessitait une décoloration préalable. Avec les nouvelles technologies de coloration, on peut généralement zapper cette étape. Le point.

Cheveux roux
© Claude Guillaumin

Les cheveux roux peuvent être aussi beaux que ça.

La plus grande tendance coloration du moment ? Le roux, sans aucun doute ! Actuellement, le monde de la mode raffole de roux cuivrés couleur de feu qui peuvent difficilement passer pour naturels. Les top-modèles rousses n’ont jamais été autant demandées !

Avec des cheveux aux épaules, vous pouvez devenir l’une des ambassadrices du mouvement. Les chevelures rousses relevées et les mèches rousses légèrement ondulées sont particulièrement en vogue. Bien sûr, pas de tendance sans contre-tendance : les reflets bleutés dans les cheveux roux et les coupes courtes radicales avec nuque rasée et mèches rousses à la Rihanna promettent de trouver leurs fans.

Coloration rousse :

Comment devenir une rousse branchée ?
  • Astuce n° 1 :

    Se colorer en rousse est un jeu d’enfant… tant que vous ne cherchez pas à éclaircir votre couleur naturelle. Avec les colorations fugaces, qui s’estompent au bout de quelques shampooings, vous pourrez tester votre nouvelle couleur sans aucune crainte.

  • Astuce n° 2 :

    Avant, le chemin qui menait du brun au roux passait par l’étape décoloration. Logique : il fallait d’abord éliminer les pigments foncés avant d’ajouter les pigments roux. Mais aujourd’hui, les nouvelles colorations permanentes (de niveau 3) éclaircissent légèrement les cheveux, et peuvent même transformer les bruns foncés en roux !

  • Astuce n° 3 :

    En général, colorer des cheveux décolorés pose problème. Sauf pour une coloration rousse. Dans la plupart des cas, le cheveu absorbe immédiatement les pigments roux, sans mauvaise surprise au final.

  • Astuce n° 4 :

    Une coloration rousse sur cheveux blancs passe obligatoirement par un rendez-vous chez le coiffeur. En effet, les pigments roux se fixent différemment sur ce type de cheveux. Le coiffeur saura vous conseiller, il évaluera la qualité de vos cheveux par rapport à la couleur souhaitée. C’est la garantie de ne pas finir avec des cheveux roses, ou en égérie du monde des elfes !

  • Astuce n° 5 :

    Une coloration rousse n’est pas idéale dans le cadre d’une stratégie anti-âge. Les coiffeurs considèrent le roux comme un écrin de lumière pour le visage. Peu importe ce qu’il y a à voir, on regardera votre visage. Rides y compris, hélas. Les femmes qui tiennent à paraître aussi jeunes que possible doivent donc fuir le roux. Surtout les nuances artificielles comme le roux à reflets bleus

  • Astuce n° 6 :

    Les nuances intermédiaires entre le blond et le roux ont un effet particulièrement subtil et naturel. C’est l’idéal si vous avez la peau claire et les yeux bleus ou verts. Sur une brune aux yeux marron, les tons cuivrés seront plus harmonieux.

  • Astuce n° 7 :

    Si vous vous colorez les cheveux en roux à la maison, veillez à ne pas faire tomber de produits sur vos vêtements, la moquette ou le carrelage. Eliminer ces taches-là relève du défi ! Lors de l’application, portez un t-shirt foncé dont vous ne voulez plus, ou protégez vos épaules avec une serviette que vous comptiez jeter.

  • Astuce n° 8 :

    Vous avez du mal à choisir la bonne nuance de roux ? Ne foncez pas tête baissée. Si l’expérience rousse tourne mal, la longue et pénible étape de la décoloration sera inévitable. Avant de vous décider, mieux vaut demander conseil à une amie digne de confiance.